Contexte :

L’Association Eau pour la Vie (AEV) est présente depuis 2011 dans la commune d’Akpro-Missérété. Elle a accompagné la mise en place de projets d‘accès à l’eau et à l’assainissement dans la commune, ainsi que la sensibilisation sur la gestion de l’eau et les règles d’hygiène. En 2013, AEV a installé une pompe manuelle à Adélomi, village de 500 habitants dans la commune d’Akpro-Missérété. Cette dernière a réalisé un accord de coopération décentralisée avec Prades-le-Lez, afin de constamment améliorer l’accès à l’eau dans cette zone.

La pompe manuelle et le forage étaient utilisés à des fins domestique et économique, dans la transformation de la noix de palme en huile de palme par les femmes du village (pratique traditionnelle). Cet usage constant était physiquement difficile, entraînait une maintenance de tous les instants, avec un débit insuffisant pour assurer la subsistance de cette activité. Cette pénurie poussa 65% des femmes à abandonner l’exploitation de la noix de palme.

 Ainsi, le projet de « pompage au fil du soleil » est capital pour l’épanouissement sanitaire et économique de ce village, proposant un système autonome de pompage grâce à l’énergie du soleil.

Explication du projet « Pompage au fil du soleil » :

Le projet pilote de « Pompage au fil du soleil » a vu le jour en 2015, après concertation entre AEV, sono antenne béninoise et le groupe de femmes d’Adélomi. Le coût du projet a été estimé à 59 000 euros sur la période 2015 – 2020, comprenant une pompe filtrante, 12 panneaux solaires, un château d’eau de 20m3 ainsi que 2 bornes fontaines.

Schéma simplifié d'une installation de pompage solaire

L’objectif principal du projet était de favoriser l’accès à l’eau potable pour le village d’Adélomi en utilisant le pompage au fil du soleil et de contribuer au développement économique, en soutenant les activités agricoles initiées par le groupe des femmes du village.

Le professeur lodévois et membre d’AEV Sébastien Loeb, a proposé d’ajouter une portée pédagogique à cette mission. En mobilisant 7 de ses lycéens en bac professionnel Electricité & Environnements Connectés, ils ont mis en œuvre le projet sur place.

En novembre 2018, les jeunes lodévois sont partis à Adélomi afin d’installer la pompe ainsi que les panneaux solaires et le réservoir. Ils ont pu directement confronter leurs connaissances théoriques aux exigences du terrain, épaulés logistiquement par l’équipe d’AEV, F. Roudil et O. Taiwo. AEV a également mobilisé son réseau de bénévoles locaux ainsi qu’un expert béninois en eau, afin de faciliter la mise en œuvre de la mission et de stimuler l’économie locale en impliquant les habitants.

Inauguration de la borne-fontaine reliée à la pompe solaire à Adélomi, novembre 2018 - Source: AEV

Bilan temporaire du projet :

À Adélomi:

Le système de pompage solaire délivre entre 15 et 20 m3 d’eau par jour à ses 500 habitants (15 000L d’eau). Une telle installation permet d’assurer une eau de qualité et en quantité suffisante pour satisfaire leurs besoins domestiques et économiques. Le groupement de femmes d’Adélomi a repris son activité et jouit de revenus stables issus de sa production d’huile de palme.

En France :

Le succès du projet d’AEV a suscité un réel engouement!

En effet, l’association étudiante de l’institut polytechnique UniLasalle de Beauvais a choisi l’association AEV comme membre d’honneur de son gala, La Nuit de l’Institut. Olusegun Taiwo et Fabien Roudil ont donné une conférence intitulée “Ingénieurs, alliés de l’eau” pour présenter AEV et son projet à Adélomi.

Enthousiasmés par le projet, Les étudiants ont organisé une collecte de fonds pour Adélomi et participeront à hauteur de 5000 euros au financement de latrines de type Ecosan et au co-financement du château-d’eau de 20m3 !
Tous les membres d’AEV souhaitent féliciter l’association La Nuit de l’Institut pour cette initiative généreuse et solidaire.

Ensuite, pour l’originalité de ce projet et pour son succès, l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite remettra aux 7 lycéens lodévois le Prix Départemental 2019 de l’Éducation à la Citoyenneté, le 30 juin! Toutes nos félicitations à ces jeunes citoyens qui, par leur courage et leurs compétences, ont contribué à la réalisation de ce beau projet.

Remerciements à nos partenaires :

L’Association Eau pour la Vie souhaite remercier ses partenaires qui ont rendu ce projet possible, par leur contribution et leur soutien :

L’entreprise Grundfos : Grâce à son don d’une pompe filtrante de type 2.5-2, cette entreprise a permis de réduire de 2000 euros le coût de cette opération.

L’Agence des Micro Projets : Partenaire de longue date, ce centre ressource national d’accompagnement et de financement a alloué 14 000 euros à ce projet.

L’association Synergies Solaire : Ce fonds de dotation promouvant les énergies renouvelables a travaillé avec AEV à tous les niveaux du projet (étude de faisabilité, installation, monitoring,…) et l’a cofinancé à hauteur de 14 000 euros.

La Région Occitanie : La région Occitanie encourage et soutient les actions de solidarité internationale. Grâce à son soutien institutionnel et financier, elle a été un acteur incontournable dans la réalisation de ce projet.

                                                                                                                       Théo Loire